Argentconseil

Comment vendre un EHPAD ?

En raison de la liquidité du marché, les démarches relatives à la revente d’un EHPAD sont désormais plus fluides, les acheteurs étant en plus grand nombre par rapport aux vendeurs. En effet, la demande exprimée dans le marché de la dépendance est de plus en plus insuffisante face à un nombre élevé de seniors de plus de 60 ans, ayant totalement ou partiellement perdu leur autonomie.

La revente auprès de la société de gestion ou entre particuliers

Il est possible de vendre un EHPAD, soit auprès de la société de gestion, soit entre particuliers ou encore par le biais d’un professionnel de l’occasion. La revente réalisée sur le marché secondaire par le biais de la société de gestion se fait généralement aux prix d’achat initial. Toutefois, ce procédé n’aboutit pas à une revalorisation du foncier. La revente de gré à gré entre particuliers en outre est effectuée sans intermédiaire.

Les transactions ont lieu en direct ou sur internet sur certains sites spécialisés où les acheteurs et les vendeurs sont mis en relation par le biais d’une interface. De même, l’EHPAD intéresse de plus en plus des professionnels de l’occasion, en ce sens que bon nombre d’investisseurs sont en quête de produits générant des revenus immédiats.

Un marché liquide

Les EHPAD séduisent de plus en plus les investisseurs en raison de la rentabilité qu’ils génèrent, de l’ordre de 4,5% à 5% net par an. Le futur acheteur peut reprendre le statut de LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) de l’ancien propriétaire, ainsi que des avantages fiscaux dont il a bénéficié.

En outre, la fiscalité au moment de la vente est identique à celle appliquée dans l’immobilier classique, et les frais sont moindres. En outre, grâce à l’achat en EHPAD, l’investisseur permet de diversifier et d’optimiser la qualité de son patrimoine.

Vous avez envie d'exprimer votre marque, laissez un avis !